Inkblood.net

[Poème] Moelleux

Moelleux

Les zélotes ôtent leurs zeles,
Artificiels, déficient de leurs ailes,

Un jour naître où le combat cessera
Amis et ennemis seront las, non là.

De la ferveur naître des cris,
Des erreurs que les anciens ont commis.

Le nouveau monde, non coupable, acceptera,
De son onde implacable, il rayonnera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close